top of page
  • Photo du rédacteurJean-Luc Canton

" Le double bienfaiteur " court extrait de " L'écueil de la conscience "


Rencontre tout à fait insolite ou alors projection lors d'un rêve que notre inconscient peut faire remonter cette vision fugace qui ne sait pas encore dire à quelle réalité, à quel symbolisme, à quelle traduction la rattacher.


" En fait, Ange méconnaissait totalement sa mécanique, et comment elle était structurée. Il ne reconnaissait de lui que l'image que son miroir lui renvoyait, et cette nature tranquille qu'il pensait profondément être sienne.

Peu à peu l'autre qui était en lui revenait à la surface, comme des fulgurances très vives, mais aussi furtives, qui pouvaient être explosives par leur intensité.

Cet autre lui, Ange le connaissait très peu, tant il était éloigné de tout ce qu'il était, ou ce qu'il pensait être.

C'était pendant des phases de repos, de somnolence ou même de sommeil, alors que la conscience objective était en phase léthargique et peu vigilante, que l'autre, le malin, le hâbleur, s'extirpait de l'enveloppe endormie, assoupie, du sérieux, du sage, du pondéré.

Il s'extirpait, tous bras tendus, comme un nouveau né, de ce corps inerte, de ce frère trop rigide, et à qui il ne daignait même pas jeter un regard, en gagnant sa propre liberté.

Il était tout excité, comme un chien qui vient de rompre ses chaines, et qui s'ébroue pour remettre en branle toutes ses sensations et les optimiser.

L'irréalité était devenue réalité , et venait occuper tout l'espace que la conscience assoupie lui abandonnait. Il était Ange et entendait maîtriser la globalité de ce qu'il était."


Extrait de "Le double bienfaiteur" de mon recueil de nouvelles "L'écueil de la conscience".




2 vues

Commenti

Valutazione 0 stelle su 5.
Non ci sono ancora valutazioni

Aggiungi una valutazione
bottom of page