• Jean-Luc Canton

" Marguerite " dans le recueil de nouvelles " L'écueil de la conscience "


"Œuvre statuaire de Thiviers Eugène intitulée "Le cauchemar"."


Extrait de ma nouvelle "Marguerite" de mon ouvrage " L'écueil de la conscience".


" Avant d'accéder au premier étage puis aux galeries de peintures, nous fîmes en rez-de-chaussée un passage devant un défilé statuaire.

Elle m'arrêta devant "le cauchemar" de Thiviers Eugène. " J'ai souvent fait me dit-elle, le même cauchemar, et je voyais très bien la même horrible gorgone, harpie aux seins nus, tirée de la mythologie, diablesse infâme, qui réussissait à me tirer de mon rêve par un cri d'épouvante...

Voyez-vous, je ressens profondément les griffes de la harpie dans mes chairs, et la sculpture telle que nous la voyons, figure bien la représentation du cauchemar, tel que je le vois, yeux fermés.

Mais apprenez que ce monstre qui est représenté de manière extérieure et symbolique, vient lacérer également de ses griffes mon cœur, car il est beaucoup plus présent en moi, il est moi.

C'est ma part à moi de monstruosité, de méchanceté, de lubricité.

C'est ma part sombre qui émerge pour qu'elle soit reconnue par moi, et que je puisse la combattre, la réfréner, la raisonner."

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout