top of page
  • Photo du rédacteurJean-Luc Canton

" La llorona " court extrait de " Cette autre vie insolite "

Dernière mise à jour : 24 août 2023


" Enfin un soir qui marquait le premier anniversaire du départ d'Ines et qui était également une nuit de pleine lune, la llorona passait à proximité des habitations, et de la maison des maîtres.

Cette fois-ci, les pleurs étaient perceptibles et leurs tonalités restaient dans la modulation grave très proches du chant, et non plus du cri.

A qui tendait l'oreille, on pouvait distinctement au travers des pleurs entendre les paroles suivantes: " Lorsque ton âme a de la peine, pleure, pleure et ne laisse pas ton orgueil te l'interdire… Pleure, pleure et sache que les larmes qui jaillissent de la douleur sont sublimes, et tel un baume, donne au cœur un pouvoir divin… Pleure mon cœur, n'aie pas de peine et sois persuadée que les larmes sont saintes si elles sont sincères, elles extirperont de ton âme ta peine et ta douleur".


Extrait de "La llorona" de mon recueil de nouvelles "Cette autre vie insolite".



2 vues
bottom of page